• Nan.

    votre commentaire
  • Fabien, sors de là, c'est MON blogg.

    votre commentaire
  • Bon, écoute ma Princesse, c'est Fabien. Ne me demande pas comment j'ai attéri là, mais ce que je peux te dire, c'est que tant que tu n'as pas mis de jolies photographies de toi sur ce journal, je le tiens en otage.

    Bisous, Fab'.


    votre commentaire
  • "Je suis une pétasse." Un stéréotype vivant. Je suis le mannequin mi-anorexique, mi-boulimique. Je suis la trop-maquillée, je suis la malheureuse parmi les malheureux. Je suis l'adolescente pseudo-dépravée, en échec scolaire, qui lit Baudelaire en tirant nerveusement sur sa Marlboro Light, un air romantico-torturé peint sur sa figure de conne.

    J'excèle dans l'art d'invoquer la pitié. Il me suffit de me laisser aller, et les hypocrites me réconfortent. En bonne tragédienne, jamais rassasiée, je tombe amoureuse d'anges innaccessibles, et passe mon temps libre à me morfondre sur des bonheurs qui n'arriveront pas, ou plus.

    Du haut de mon mètre soixante-quinze, de mes cinquante-cinq kilos, et de mon "87-58-88", je suis censée gouverner le monde et prôner la race des beaux; mes yeux sont éteints, et la seule chose que j'ai osé regarder en face depuis bientôt un an, c'est la cuvette des chiottes.

    J'écris, je chante, je joue, évidemment, et, évidemment, je rêve d'être connue, seulement je suis atteinte du syndrome de ceux qui, au lieu de se pointer au cours Florent ou dans une maison d'édition, préfèrent préparer les réponses aux multiples interviews qui les attendent, c'est certain.

    J'idéalise des passants, des professeurs, des amis, des amants, pour une minute ou deux ans. Je scrute et détaille des visages et des expressions que je juge admirables pour me les approprier ensuite.

    J'aime à chaque coin de rue, et sanglote la nuit parce qu'on ne m'a pas regardée.

    Utopiste désabusée, je mens. J'écris ma vie. Un jour comédienne, un autre serveuse à Montmartre façon "Amélie Poulain", je m'invente tueuse à gages les lundis, et suicidaire les autres soirs de la semaine...

    A suivre.

    Photographie: "Breaking The Waves" - Lars Von Trier.


    15 commentaires
  • D'après la voix feutrée et suave d'une femme d'une filiaire de Vogue, si je présente un book pris par un bon photographe, je peux poser pour eux dés juin prochain.


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique